EURAFIBRE : pour une fibre optique métropolitaine interconnectée

ParEurafibre

EURAFIBRE : pour une fibre optique métropolitaine interconnectée

Beaucoup l’ignorent mais la fibre existe depuis cinquante ans. Aujourd’hui, son débit est quasiment illimité. Filiale d’ATE créée en 2011, EURAFIBRE se positionne comme un opérateur régional spécialisé dans l’étude, le déploiement, la maintenance et l’exploitation de fibres optiques sur le périmètre de la métropole lilloise. Rencontre avec Maxence Rousseau, son Directeur général :

Quelles sont les missions d’Eurafibre ?

“Eurafibre mène de front deux missions complémentaires: d’une part elle fournit de l’accès Internet aux entreprises et d’autre part elle interconnecte des zones d’activités (ZAC). Par exemple des entreprises vers un datacenter, ou des entreprises entre elles.
Eurafibre peut aussi connecter plusieurs sites d’une même entreprise.”

Comment procédez-vous ?

“Nous déployons notre propre fibre optique. Mais à la différence des grands opérateurs, Eurafibre le fait de manière pertinente, locale, dans des zones souvent sinistrées du numérique. C‘est un pari sur l’avenir.”

Est-ce pour cette raison que vous vous adressez uniquement aux entreprises ?

“Aux entreprises de la métropole lilloise en effet, pour des raisons de cohérence, de pertinence de marché. Un marché resserré est un marché puissant et réactif. À sa création, Eurafibre a commencé par relier en fibre optique plusieurs datacenters métropolitains. Puis nous avons amené la fibre optique, le très haut débit comme on dit, au cœur même des parcs d’activité. D’abord à Villeneuve-d’Ascq, puis dans les communes limitrophes ainsi que sur le site d’Euratechnologies à Lille.”

Quels sont vos arguments de vente ?

“Eurafibre ne propose pas aux entreprises que des connexions à très haut débit. Nous mettons en place une quantité de services qui assurent leur productivité. Nous sommes une structure légère, réactive. Nos équipes sont force de propositions. Nous accompagnons nos clients en amont de leurs projets.
Nous sommes souvent confrontés à l’immobilisme des décideurs. D’une part, les opérateurs ne veulent pas s’investir dans les zones à faible potentiel et de l’autre, les aménageurs demeurent frileux tant qu’il n’y a pas de haut débit.
Désormais la fibre est devenue un argument de vente. Eurafibre joue le rôle de catalyseur.”

Article consacré à Eurafibre dans l’édition spéciale de la Voix du Nord 2013 sur l’actualité Numérique en région Nord-Pas-de-Calais.

À propos de l’auteur

Eurafibre administrator